Assurer la main-d’œuvre de demain

Dans le cadre du masterplan «Formation professionnelle 2030 de la SSE», la SSE a modernisé les diplômes formels de la formation professionnelle supérieure, qui seront soumis pour approbation à l’AD d'automne.

 

Des professionnels compétents sont un facteur de réussite important pour le secteur suisse de la construction. C’est précisément pour cela que les entrepreneurs doivent disposer d’une main-d’œuvre qualifiée en nombre suffisant. Ainsi, dans le cadre du Masterplan «Formation professionnelle 2030 de la SSE», les dispositions d’examen des diplômes de cadre ont été modernisées en collaboration avec la branche. Concrètement, les diplômes de formation professionnelle de contremaître et d’entrepreneur-construction ont été révisés et ceux de chef d’équipe et de conducteur de travaux nouvellement élaborés.

 

De la pratique pour la pratique

Dans un souci d’orientation méthodique sur les besoins et le marché du travail, les compétences des futurs cadres se fondent sur les exigences des entrepreneurs. En plus, les dispositions d'examen ont été élaborées avec des représentants d’entrepreneurs engagés issus de toutes les régions linguistiques et de l’ensemble du pays.

Les nouvelles dispositions d’examen et les dispositions révisées comprennent la normalisation des qualifications professionnelles, offrant d’excellentes perspectives de carrière tant aux jeunes travailleurs du secteur principal de la construction qu’aux personnes issues d’autres milieux professionnels.

 

Témoignages des entrepreneurs

«Il est essentiel pour notre branche que toutes les nouvelles qualifications de cadre de la construction soient normalisées et reconnues au niveau fédéral», explique Udo Oppliger, président de la commission d’arrondissement III de contremaître-maçon et membre du groupe de projet Chef d’équipe et contremaître. «Les nouveaux profils de qualification contiennent les compétences requises par les entrepreneurs», souligne Christian Guinchard, président de la commission garante de la qualité Romandie et membre du groupe de projet conducteur de travaux et entrepreneur. Paolo Cattoni, président de la Commission chefs d’équipe Romandie et membre du groupe de projet chef d’équipe et contremaître, explique que les nouveaux examens assureront à toute la Suisse une main-d’œuvre qualifiée en nombre suffisant.

Prochaines étapes

Les nouvelles dispositions d’examen des quatre qualifications de cadre de la formation professionnelle supérieure ont été soumises aux régions, sections et groupes professionnels dans le cadre d’une procédure de consultation. Dans un prochain pas, les dispositions seront soumises pour approbation à l’Assemblée des délégués des 10 et 11 novembre 2022.  

Après l’approbation par la branche, les dispositions d’examen seront soumises au SEFRI (Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation) pour approbation formelle. L’entrée en vigueur des règlements se déroulera de façon échelonnée entre 2024 et 2026.  

Informations supplémentaires ici.

A propos de l'auteur

pic

Susanna Vanek

Rédactrice / Spécialiste en communication

[email protected]

Partager l'article