basket

Masterplan «Formation
professionnelle 2030 de la SSE»

Avec le masterplan «Formation professionnelle 2030 de la SSE», la SSE a pour but d’assurer à la branche une main-d’œuvre qualifiée et bien formée. Outre un nombre suffisant de jeunes débutants et un taux de formation continue plus élevé, une plus grande fidélité à la branche devrait elle aussi contribuer à répondre aux besoins du secteur en termes de main-d'œuvre qualifiée.

Le masterplan

La formation initiale et continue doit être moderne et innovante à tous les degrés de fonction et toutes les catégories d’âge. Elle servira de base pour le recrutement d’une main-d'œuvre qualifiée et garantira un avenir prospère du secteur principal de la construction.

Afin de disposer d’une main-d’œuvre qualifiée en nombre suffisant, le masterplan prévoit un système de formation professionnelle souple répondant aux attentes et reposant sur un financement durable. Ce système offre de bonnes perspectives de carrière aux professionnels et représente un facteur de recrutement important.

Les objectifs de l’association concernant la formation professionnelle, ratifiés par l’Assemblée des délégués en novembre 2017, constituent le mandat proprement dit pour le masterplan «Formation professionnelle 2030 à la SSE». Le projet mise sur une orientation sur le marché du travail et les besoins des entreprises. Une large participation de la branche dans toutes les régions linguistiques est donc un l’un des clés du succès du masterplan.

Comité directeur du masterplan

Le masterplan «Formation professionnelle 2030 de la SSE» adopte une approche globale. Il est divisé en différents sous-projets. Le comité directeur du masterplan est responsable de la direction stratégique du projet.

Le comité directeur est composé de membres du comité central de la SSE des trois régions linguistiques et de la direction de l’administration centrale de la SSE:

Massimo Cereghetti

Membre du comité central de la SSE

Marc Aurel Hunziker

Vice-directeur SSE
Chef formation professionnelle

Benedikt Koch

Directeur de la SSE

René Leutwyler

Membre du comité central de la SSE

Gerhard Moser

Membre du comité central de la SSE

Champs d'action

Les entrepreneurs doivent disposer d’une main-d’œuvre qualifiée en nombre suffisant. Le développement de la situation de la main-d’œuvre montre qu’il est important d’agir.

La nécessité de moderniser la formation professionnelle initiale et continue du secteur principal de la construction découle, d’une part, du taux de réussite assez bas lors des PQ et de la baisse du nombre d’apprentis. D’autre part, l’évolution démographique du personnel de chantier et des cadres de la construction contribue à la croissance des besoins en termes de main-d’œuvre qualifiée, une situation qui est aggravée par le nombre élevé de professionnels qui quittent le secteur.

Informations relatives aux champs d'action

Champs d'action: situation de la main-d'œuvre qualifiée

Points clés du système de formation et de carrière

En novembre 2020, l’assemblée des délégués de la Société Suisse des Entrepreneurs a approuvé les cinq points clés du système de formation et de carrière.

Ces cinq points clés constituent le cadre formel pour l’élaboration du système de formation et de carrière. Ils doivent servir à orienter la création et l’organisation d’une formation professionnelle moderne, qui apporte une valeur ajoutée tant aux employeurs qu’aux employés.

  1. Aide-maçon, maçon, chef d’équipe, contremaître, conducteur de travaux, entrepreneur-construction restent les principales qualifications professionnelles.
  2. La qualification de chef d’équipe (bâtiment / génie civil) sera désormais validée par un examen professionnel fédéral.
  3. La qualification de conducteur de travaux sera conférée par un examen professionnel supérieur.
  4. Pour être autorisé à se présenter à un examen fédéral de la formation professionnelle supérieure, il faut disposer de l’expérience professionnelle dans le secteur principal de la construction correspondant à la fonction concernée.
  5. Orientés sur les besoins, les certificats sectoriels standardisent les approfondissements techniques, les spécialisations et les qualifications supplémentaires, en complétant les qualifications de la formation professionnelle supérieure.

Informations complémentaires concernan le masterplan

Documentation masterplan «Formation professionnelle 2030 de la SSE»

Révision de la formation professionnelle initiale

La révision de la formation professionnelle initiale portera sur les ordonnances et les plans de formation des profils professionnels aide-maçon et maçon.

Les travaux de révision sont régis par un processus partenarial défini par la Confédération. En tant qu’organisation professionnelle, la SSE, avec ses régions et ses sections, est responsable de l’élaboration du contenu de formation et des procédures de qualification.

Les spécialistes des trois lieux d’apprentissage (entreprise, cours interentreprises, écoles professionnelles) seront consultés pour définir le contenu dans leurs domaines de compétence. En outre, la Confédération et les cantons, ainsi que les syndicats en tant qu’organisations de travailleurs, jouent également un rôle dans les travaux de révision, notamment dans le cadre de la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité (CSDPQ), à laquelle la SSE occupe la majorité des sièges.

Informations sur la révision de la formation professionnelle initiale

Processus, organisation et organes
Membres des organes de révision de la formation professionnelle initiale

Profils de compétences formation professionnelle initiale

Les profils de compétences d’aide-maçon et de maçon sont orientés sur le marché du travail et constituent la base pour la révision de la formation professionnelle initiale. Les profils de compétences prennent en compte les besoins des entrepreneurs et assurent l’orientation sur le marché du travail des futures formations.

Le processus d’élaboration des profils a duré deux ans et repose sur une large participation de la branche et des experts en formation. Les profils de compétences ont été approuvés par le Comité central le 10 décembre 2020. Ceux-ci seront développés et constituent la base des profils de qualification qui seront élaborés dans le cadre de la révision.

Profil de compétences Aide-maçon
Profil de compétences Maçon

Révision de la formation professionnelle supérieure

Les travaux de révision de la formation professionnelle supérieure comprennent la révision (ou, le cas échéant, l’élaboration) des règlements et guides d'examen pour les examens fédéraux de chef d’équipe, de contremaître, de conducteur de travaux et d’entrepreneur.

En tant qu’organisation professionnelle, la SSE, avec ses régions et ses sections, est l’organisme responsable des examens et veille à l’orientation vers la pratique et le marché du travail des examens fédéraux. Elle élabore, en collaboration avec les représentants des entreprises, le règlement d’examen qui sera ensuite soumis pour approbation au SEFRI. Le règlement d’examen contient le profil professionnel, les compétences requises, le profil de qualification, les conditions d’admission et le titre officiel protégé par la loi. En outre, la SSE élabore le guide relatif au règlement d’examen en collaboration avec les représentants des entreprises. Le guide contient des précisions concernant les dispositions du règlement d’examen.

Informations concernant la révision de la formation professionnelle supérieure

Processus, organisation et organes concernant la révision de la formation professionnelle supérieure
Membres des organes de révision formation professionnelle supérieure
Fiche d’information nouvel examen professionnel fédéral supérieur conducteur de travaux

Profils de compétences formation professionnelle supérieure

Les profils de compétences d’aide-maçon et de maçon sont orientés sur le marché du travail et constituent la base de la révision de la formation professionnelle supérieure. Les profils de compétences prennent en compte les besoins des entrepreneurs et assurent l’orientation sur le marché du travail des futures formations.

Le processus d’élaboration des profils a duré deux ans et repose sur une large participation de la branche et des experts en formation. Les profils de compétences ont été approuvés par le Comité central le 10 décembre 2020. Ceux-ci seront développés et constituent la base des profils de qualification qui seront élaborés dans le cadre de la révision.

Profil de compétences chef/fe d'équipe
Profil de compétences contremaître
Profil de compétences Conducteur/Conductrice de travaux
Profil de compétences entrepreneur